1945-1962

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

Par Sylvain Bertoldi, conservateur en chef des Archives d'Angers

Mise à jour : 27 août 2020

1945 : Installation de l’école d’application du Génie.

1945 (18 mai) : Élection d'Auguste Allonneau, premier maire socialiste de l'histoire d'Angers, avec un premier adjoint communiste.

1947 (12 mai) : Inauguration de la Goutte de lait municipale, rue Hanneloup, dans l'immeuble légué par Marie-Placé, où sera ouverte une crèche en 1949.

1947 (17 mai) : La caserne Langlois est rebaptisée caserne Verneau, en mémoire du général Verneau, héros de la Résistance, qui participa à la création de l'Organisation Résistance Armée (ORA).

1948 : Installation d’une usine Soretex à Angers pour développer le secteur ascenseurs et monte-charges de l’entreprise.

1948 (25 juillet) : Inauguration de la place du Général-Leclerc par le général de Gaulle en présence de 100 000 personnes (voir clichés ci-dessous).

1949 : Les autobus remplacent définitivement les tramways.

1949 (21 avril) : Germaine Godefroy est guillotinée dans la cour de la prison. C’est la dernière exécution capitale d’une femme en France.

1949 (25 avril) : Ouverture de la première crèche municipale, Marie-Placé.

1949-1958 : Jean Morin, préfet de Maine-et-Loire.

 

 

1950 (juin) : Prémices du festival d'Angers. A l'occasion de la Semaine touristique en Anjou, René Rabault et les Compagnons du masque au genêt montent "Roméo et Juliette" au château de Brissac.

1952 (13-19 juin) : Naissance officielle du festival d’Angers (devenu le festival d'Anjou). Directeur : Marcel Herrand.

1952 (28 septembre) : Inauguration du monument aux fusillés et aux morts de la Résistance de Belle-Beille, sculpté par l'angevin René Guilleux dans un bloc d'ardoise.

 

 

1952-1954 : Construction de la grande galerie au château pour y exposer la tapisserie de l'Apocalypse (103 m. de long, 4,5 m de hauteur, 75 tableaux).

1953 : Apparition de la signalisation lumineuse aux carrefours avec onze signaux à trois feux.

1953 (20 avril) : Mise en chantier du premier quartier suburbain, sur le plateau de Belle-Beille. C'est à l'occasion de la construction de ce premier grand ensemble que l'on emploie pour la première fois en France le procédé de construction préfabriqué Baupère.

 

1953 (10 septembre) : Ouverture du chantier de construction de la cité Verneau, achevée à l’automne 1954.

1954 : La ville dépasse pour la première fois les 100 000 habitants (102 164). C'est alors la 24e ville de France.

1954-1956 : Installation de la première zone industrielle à la Croix-Blanche.

1955 (18 février) : La chapelle Notre-Dame-de-Lourdes est érigée en paroisse Sainte-Bernadette (quartier Saint-Laud).

1955 (16 octobre) : Bénédiction de l'église Sainte-Marie-de-Belle-Beille.

1956 : L'abbé Jeanneteau fonde l'École supérieure d'électronique de l'Ouest qui s'appelle d'abord l'École technique supérieure d'électronique de l'Ouest.

1956 (avril) : Le dernier bateau-lavoir, le « Saint-Désiré », cesse son activité.

1956 (12 juillet) : Inauguration des nouveaux bâtiments de la gare Saint-Laud par le directeur général de la SNCF.

1957 : Implantation de l'usine Thomson de radio-télévision dans le cadre de la décentralisation industrielle.

1957 (1er mars) : Les sapeurs-pompiers emménagent dans leur nouvelle caserne, place de l’Académie.

1957 (juin) : Création de la société d'économie mixte de rénovation du quartier Saint-Michel.

1959 (juillet) : Ouverture de la première piscine municipale à la Baumette.

 

1960 (25 février) : La ville achète l’Arboretum à l’Institut Pasteur.

1960-1963 : Installation de l'entreprise Bull.

1960-1962 : Construction de la cité du Grand-Pigeon.

1961 : Ouverture de la zone industrielle de Saint-Serge et du Marché d’intérêt national (MIN).

1961 (janvier) : Démolition du Grand-Cercle.

1961 (21 mars) : Le nouveau pont de la Basse-Chaîne est partiellement ouvert à la circulation, sur deux voies, car la deuxième moitié du pont n’est pas terminée.

1961 (3 juin) : Constitution d'une société d'économie mixte pour réaliser l'opération de rénovation du quartier Saint-Nicolas, la seconde opération de ce genre à Angers après celle du quartier Saint-Michel.
Début des démolitions à l’automne 1962, début des travaux fin 1965.

1962 (printemps) : Démolition du cirque-théâtre.

1962 (novembre) : Création de la Société de construction de logements de la ville d'Angers (SOCLOVA), pour répondre aux besoins de logements des salariés des entreprises décentralisées.

1962 (fin) : Mise en chantier de la ZUP nord de Monplaisir.

Depuis la cyber-attaque de janvier 2021, le site internet des Archives patrimoniales d'Angers, dans ses deux parties, le « portail historique » et les « Archives numérisées en ligne », est malheureusement inaccessible.

En attendant son rétablissement intégral, nous remettons en ligne la partie « portail historique », avec notamment l'almanach angevin, les chroniques d'histoire angevine...

Bonne navigation.