1963-1970

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

Mise à jour : 14 janvier 2009

1963 : Suppression des vingt lanternes encore éclairées au gaz.

1964 (3 septembre) : Accord de jumelage signé entre les villes d'Osnabrück et d'Angers dans la salle de la Paix, à Osnabrück, où fut signé le traité de Westphalie.

 

Charte de jumelage entre Angers, Osnabrück et Haarlem. 1964. Papier. Arch. mun. Angers

1964 (novembre) : Première foire Saint-Martin sur la place La Rochefoucauld.

1965 : Premier atelier de tapisserie à Angers, atelier de basse lice à l’École des Beaux-Arts d’Angers. Pierre Cartron en est le professeur.
La tréfilerie-câblerie des Établissements Bessonneau est reprise par celle de Bourg-en-Bresse (elle ferme en 1974).

1965 (20 juin) : Dernière procession du Grand Sacre, le jour de la Fête-Dieu.

 

Montée Saint-Maurice, la procession du Grand Sacre. 16 juin 1963. Cliché « Courrier de l’Ouest », 17 juin. Arch. mun. Angers - M. Chevallier

1965 (8 juillet) : Arrêté de création de la ZUP de la Roseraie.

1966 : Création de l’Office municipal des sports.

1966 (janvier) : Fermeture des usines Bessonneau. Restent seuls en activité le département des câbleries métallurgiques (racheté par les Câbleries de Bourg-en-Bresse) et celui de tissage et confection (repris par Trigano).

 

Démolition des usines Bessonneau Vue aérienne. juin 1966. Agence photographique Heurtier. Arch. mun. d'Angers
Démolition des usines Bessonneau - Vue aérienne. juin 1966. Agence photographique Heurtier. Arch. mun. d'Angers

1967 : Premier journal municipal : « Angers notre ville ».
Implantation de Cibié, devenue Valéo (matériels pour automobile, projecteurs, anti-brouillard…), et de Recticel sur une zone industrielle, celle d’Angers - Saint-Barthélemy.

1967 (30 juin) : Pour la première fois, le départ du Tour de France (le 54e) est donné à Angers, après un circuit contre la montre le 29 juin.

1967 (8 novembre) : Décision de créer le village-vacances de Lamoura (Jura), patronné par quatorze villes françaises (Rennes, Lorient, Angers pour l’Ouest).

1967 (1er décembre) : Création de l’Association pour la maison de la culture d’Angers (AMCA).

1968 (17 mai) : Ouverture au public de la présentation des tapisseries du « Chant du Monde » de Jean Lurçat dans la salle des malades de l’ancien hôpital Saint-Jean.

 

Le Chant du Monde de Jean Lurçat : l'Eau et le Feu. 1958. Carte postale. Arch. mun. Angers

1968 (2 décembre) : Création du district urbain d'Angers regroupant neuf communes : Angers, Avrillé, Beaucouzé, Bouchemaine, Cantenay, Montreuil-Juigné, Saint-Barthélemy, Sainte-Gemmes, Trélazé.
Il passe à treize communes en 1981 : Saint-Jean-de-Linières adhère en 1970, le Plessis-Grammoire en 1976, Pellouailles en 1977, Écouflant en 1981.

1969 : Début du chantier de construction de la nouvelle faculté de médecine.
Jean Guichard, qui a créé sa première compagnie à Nantes en 1948, décide de s'installer à Angers. Sa compagnie devient le Théâtre des Pays de Loire.

1969 (16 mars) : Inauguration de la piscine olympique Jean-Bouin et réception à l'hôtel de ville de Joseph Comiti, secrétaire d'État à la Jeunesse et aux sports.

1969 (septembre) : Lancement du chantier de la future zone de loisirs du Lac de Maine.

1969 (23 octobre) : Ouverture du premier hypermarché de l'agglomération angevine, Record (Carrefour en 1971), sur la zone industrielle Saint-Serge.

1970 (février) : Mise en service des abattoirs de la troisième génération.

1970 (juillet) : Début des travaux de démolition du quai Ligny pour l'aménagement d'une « voie de traversée rapide » de la ville.

1970 (9 novembre) : Décision de créer la ZAC de rénovation urbaine du quartier de la République.