1871-1900

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

Mise à jour : 2 juin 2009

1871 (mai) : Élections municipales. La liste d'Alexis Maillé est tout entière élue. La nouvelle municipalité émet le voeu que la République soit maintenue.

1871 (novembre) : Mgr Freppel crée la paroisse de la Madeleine, consacrée au Sacré-Cœur (comme le diocèse l’a été en mars).

1872 : Érection du buste du docteur François-Claude Garnier, par David d’Angers, sur la fontaine de la place de la Laiterie.

1872-1876 : Construction du quai des Carmes.

1873 : Mgr Freppel fonde l’œuvre des crèches.

1873 (septembre) : Ouverture de l’école Bodinier, dans la rue du même nom, le bâtiment scolaire le plus « somptueux » bâti par la ville au XIXe siècle.

 

« Projet d’une école communale de filles et de garçons, rue Bodinier », par Demoget. 15 décembre 1872. Papier entoilé, dessin aquarellé. Arch. mun. Angers

1873-1878 : Construction de l’église de la Madeleine, sur des terrains du sculpteur Bouriché. Architecte : Charles-Paul Roques.

1874 (29 novembre) : Le musée d'Antiquités (ou musée archéologique), créé en 1841, est installé dans la grande salle des malades de l'ancien hôpital Saint-Jean.

1875 : Création de l'Université catholique par Mgr Freppel, avec l'appui de l'archevêque de Rennes. La première faculté libre de France, celle de droit, est inaugurée le 15 novembre.

1875-1878 : Construction du reposoir néogothique du Tertre-Saint-Laurent. Architecte : Dussouchay.

1875 (29 octobre) : Fondation du grand magasin le Palais des Marchands.

 

Lettre à en-tête du Palais des Marchands. 6 octobre 1900. Papier imprimé. Arch. mun. Angers

1876 (10 août) : Consécration de la nouvelle église Saint-Laud, entreprise depuis 1870. Architecte : Ernest Dainville.

1877 : Le jardin du Mail s’enrichit d’un nouveau kiosque.

1877 (janvier) : Création de la Société des concerts populaires, héritière du « Concert d'étude » et de la Société philharmonique.

1878 (23 décembre) : Ouverture de la gare Saint-Serge. Mise en service de la ligne Angers – Segré – Laval.

1878-1880 : Construction des casernes du 2e régiment de pontonniers, chemin des Champs-Saint-Martin (caserne Éblé).

1880 –1881 : Percement de la rue Voltaire et ouverture du carrefour Rameau.

1880 (24 octobre) : Inauguration de la statue de David d'Angers, place Lorraine.

1882 : Nouveau clocher de l’église Saint-Jacques, en remplacement de l’ancienne façade romane.

1882 (10 juin) : Premier numéro du journal « Le Petit Courrier », alors journal bonapartiste.

1883 : Julien Bessonneau, neveu de François Besnard, devient propriétaire de l'usine du Mail.

1883 (octobre) : Ouverture du groupe scolaire du Clon (Condorcet).

1885 : Création des cours municipaux, futur institut municipal.
L'école municipale des Beaux-Arts devient école régionale des Beaux-Arts.
Mise en service du nouveau palais de justice.

1886 : Alfred Pelé ouvre une épicerie, qui deviendra célèbre, place du Ralliement.

1887 : Nouvel hôtel des postes, place du Ralliement.

 

Chevaux de bois de Bayol Manège avec sujets de Gustave Bayol et Henri Devos Ecomusée d'Alsace (Ungersheim) © Ville d'Angers - J.-P. Campion

1889 (vers) : Gustave Bayol se lance dans la fabrication des chevaux de bois et des manèges.

1889 (mars) : Fondation de la Société des Amis des Arts pour organiser un salon annuel regroupant artistes angevins et artistes invités étrangers à l'Anjou.

1889 (1er juillet) : Inauguration du musée Pincé par le docteur Guignard.

1889 (14 juillet) : La statue du général Beaurepaire, due à Maximilien Bourgeois, est inaugurée sur le pont de Verdun. Le piédestal érigé en 1848 était jusqu'alors resté vide.

1890 (fin) : Ouverture de l'école de musique, ancêtre du Conservatoire national de région.

1892 (24 avril) : Inauguration de la Bourse du travail.

1893 (avril) : Première grande grève. Elle affecte l’industrie textile.

1894 (29 décembre) : Inauguration avenue Besnardière des nouveaux bâtiments de la manufacture de parapluies Lafarge.

1896 (février) : Démolition des anciennes halles (sur l'actuelle place Louis-Imbach).

1896 (avril) : Ouverture au public de la gare du Petit Anjou (ligne Angers – Baugé- Noyant).

1896 (mai) : Mise en service des deux premières lignes de tramway, Ralliement-Pyramide et Ralliement-Érigné.

 

Tramway électrique à sa sortie du dépôt, dans « Le Génie civil ». 1897. Photographie. Arch. mun. Angers

1896 (1er juillet) : Première séance de cinéma à Angers, au café Gasnault, place du Ralliement. Présentation des films des frères Lumière.

1897 : Fondation de la première société de pêche à la ligne, l'Ablette angevine.

1898 : Le dessinateur Tamagno invente le pierrot pour la nouvelle liqueur des établissements Cointreau (du curaçao blanc à base d'oranges).
Fondation de l'École supérieure d'agriculture et de viticulture par le père Vétillart, sous le patronage de l’Université catholique. Elle devient en 1964 l’École supérieure d’Agriculture (ESA).
Gustave Bayol fonde la "Société angevine des industries foraines". C'est le créateur de la sculpture foraine française. Angers possède la seule entreprise de construction foraine du pays, un établissement n'existant nulle par ailleurs qu'en Angleterre, en Belgique et en Allemagne.

1899 : Mise en service de l'usine électrique à Saint-Serge.