1831-1848

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

1831 : Début des travaux de construction du principal quai, le quai Ligny.

 

Élévation des immeubles projetés pour le quai Ligny, par E. Boutrouë. 26 juin 1841. Dessin. Arch. mun. Angers

1831 : Ouverture de l'école normale d'instituteurs.

1831 (juin) : Première exposition d'horticulture à Angers, à l’initiative de la Société d’agriculture, sciences et arts.

 

Nymphéa coerulata, dans « Flore des serres et des jardins d’Europe », tome VII, p. 19. 1851-1852. Société d’horticulture d’Angers. Cliché Marc Chevallier

1832 (mai-août) : Épidémie de choléra (près de 300 morts).

1833 : Organisation de la Caisse d'Épargne, dont les statuts sont approuvés par le roi en 1834.

1833 (27 novembre) : Le conseil municipal donne un avis favorable au projet de création d'une ligne de chemin de fer entre Nantes et Orléans. La ligne doit passer « directement par Angers ».

1835 : L’Auvergnat Pierre Sarret ouvre un magasin de parapluies rue Chaussée-Saint-Pierre, et quelque temps plus tard une des toutes premières manufactures de parapluies de France.

1835 : La Société industrielle organise la première exposition des produits de l’industrie à la préfecture. Parallèlement, première exposition de peintures à l’hôtel de ville.

1835 (octobre) : Ouverture du petit séminaire de Mongazon.

1836 : Création de la Société des courses. Premières courses hippiques du 14 au 16 août.

 

« Lady Tartufe, courses d’Angers », dans « Journal des haras et des chasses ». XIXe siècle. Lithographie. Musées d’Angers.

Dernière modification : 4 mai 2007

1838 (15 juin) : Inauguration du jardin fruitier lors de l’exposition d’horticulture organisée par la société d’Agriculture. Il est situé entre le musée des Beaux-Arts et le boulevard.

1838 (septembre) : Mise en service du pont de la Basse-Chaîne.

1839-1841 : Les ursulines de Jésus font reconstruire les bâtiments de l'ancienne manufacture textile de Bellefontaine pour leur pensionnat. C'est actuellement la Maison des Arts (Conservatoire national de région, Orchestre philharmonique, Théâtre musical).

1839 (novembre) : Mise en service du pont de la Haute-Chaîne.

1839 (17 novembre) : Inauguration au musée des Beaux-Arts de la galerie de sculpture consacrée à David d'Angers.

1840 : Fondation de la corderie du Mail par François Besnard et ses associés (future entreprise Bessonneau).
Lainé-Laroche crée l'usine textile de la Madeleine où il introduit en 1845 les premiers métiers self-acting mus à la vapeur.
Début du lotissement du quartier des Luisettes (anciennes prairies où poussaient des saules, appelés luisettes en patois angevin). C'est l'actuel quartier Thiers-Boisnet.

1841 : Godard-Faultrier est nommé directeur d'un nouveau musée, le musée d'Antiquités. Les ruines de l'ancienne abbatiale Toussaint lui sont affectées.

1843 : Construction de l'usine à gaz dans le quartier de la Chalouère. Substitution très progressive de l'éclairage au gaz à l'éclairage à l'huile.

1845 (23 juin) : Le plan général d'alignement de la ville est approuvé par ordonnance royale (alignement de 230 rues).

1846-1847 : Reconstruction du pont du Centre.

1846-1851 : Construction de l'église Saint-Joseph, premier grand exemple d'architecture néogothique à Angers, œuvre de François Villers.

1847 (20 février) : Mise en service de l’abattoir.

1847 (décembre) : Bénédiction du nouveau cimetière de l'Est. Premières inhumations en février 1848.

1848 : Le théâtre est doté d'une troupe sédentaire.

1848 (27 février) : Grégoire Bordillon, préfet de Maine-et-Loire.

1848 (5 décembre) : Ouverture de la nouvelle salle de lecture de la bibliothèque municipale (en service jusqu'en 1978).

 

Bibliothèque municipale d’Angers, projet de salle des imprimés par E. Boutrouë. 15 octobre 1845. Dessin aquarellé. Arch. mun. Angers