1789-1800

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

1789 : La Société des Botanophiles transfère son jardin au clos des bassins, au bas de la vallée Saint-Samson, à l’emplacement actuel du jardin des Plantes.

1789 (février-mars) : Élections aux États généraux et rédaction des cahiers de doléances des corps et communautés de la ville.

 

Cahier de doléances du tiers état de la ville d’Angers. 7 mars 1789. Papier. Archives municipales Angers.

1789 (17-18 juillet) : Le « 14 juillet angevin ». Création de la garde nationale angevine.

1790 : Débuts de l’horticulture angevine. André-Pierre Leroy fait imprimer son premier catalogue de plantes.
Première caserne à l’ancien couvent des Minimes, où loge le Royal Picardie (à l’emplacement de la place du Général-Leclerc).

 

Catalogue du pépiniériste Leroy. 1808. Imprimé. Musée botanique.

1790 (janvier-février) : Élections municipales. Louis-Charles-Auguste de Houlières est le premier maire élu librement.

1790 (26 février) : Décret de création des départements. Celui de Mayenne-et-Loire pourra avoir un chef-lieu alternativement situé à Angers et à Saumur. « La première assemblée de ce département se tiendra à Angers ; ensuite, alternativement à Saumur et Angers, à moins qu’elle ne juge l’alternat contraire à l’intérêt de ce département ».

 

« Département de Maine-et-Loire, divisé en 8 districts et 99 cantons ». 1790. Carte couleur. Arch. dép. Maine-et-Loire

1790 (20 avril) : L'abbaye Saint-Aubin est réquisitionnée pour servir à l’élection de l’administration départementale.

1790 (24 mai) : L’assemblée du département choisit définitivement Angers comme chef-lieu du département de Maine-et-Loire.

1790 (décembre) : Début de la vente des biens nationaux. La ville acquiert en particulier plusieurs églises et l'île Saint-Aubin.

1791 (janvier) : 57 ecclésiastiques de la ville (sur 264) prêtent serment à la constitution civile du clergé. Angers est divisée en huit paroisses.

1791 (23 avril) : Première apparition de la « place du Ralliement » dans les délibérations du conseil municipal.

1792 : Plantation du premier magnolia à Angers, au jardin des Plantes, par Merlet de La Boulaye.

1792 (30 août) : Décision de déporter les prêtres réfractaires détenus au séminaire depuis juin.

1792 (14 octobre) : Hommage rendu au Champ de Mars à la mémoire du général Beaurepaire, qui se suicida à Verdun pour ne pas rendre la ville aux Prussiens. La Marseillaise est chantée pour la première fois à Angers.

 

Statue de Nicolas de Beaurepaire par M. Bourgeois - Bronze. Inauguration : 14 juillet 1889, enlevée en 1942 et fondue. Inauguration nouvelle statue : 1987. Pont de Verdun. Ville d'Angers - J.-P. Campion

1793 (15 mai) : Élection du comité de surveillance révolutionnaire de la ville.

1793 (18 juin-4 juillet) : La ville est occupée par les Vendéens.

1793 (8 juillet) : Création du Comité révolutionnaire chargé de la surveillance et de l'arrestation des suspects.

1793 (10 juillet) : Création de la commission militaire près de l'armée de l'Ouest (tribunal d'exception et cour martiale).

1793 (20 octobre) : Arrivée du représentant en mission Francastel, le Carrier de l'Anjou.

1793 (30 octobre) : Premières victimes de la guillotine, place du Ralliement.

1793 (3-4 décembre) : Siège de la ville par les Vendéens.

 

« Tableau des citoyens qui ont éprouvé des pertes par l’invasion des rebelles de la Vendée ». 15 floréal an II (4 mai 1794). Papier imprimé. Archives municipales Angers.

1793 (27-29 décembre) : La cathédrale regorge de prisonniers. 1 250 sont exécutés.

1794 (12 janvier) : Premières fusillades organisées par la Commission militaire, dans les prairies de la Haye-aux-Bonshommes, devenues le Champ des Martyrs. Plus de 2 000 personnes seront exécutées jusqu'au 18 avril.

1794 (29 avril) : Rappel de Francastel. La Commission militaire est supprimée dix jours après.

1795 (septembre) : Ouverture du théâtre aménagé place du Ralliement, dans les anciens bâtiments des grandes écoles (université), par l’entrepreneur de spectacles Deschamps.

1796 (25 février) : Le général vendéen Stofflet est fusillé sur le Champ de Mars.

 

Carte d’électeur, département de Maine-et-Loire, An V (1796-1797). Carton imprimé (recto et verso). Archives municipales Angers, 1 J 803, don professeur D. Coullaud, 2000.

1796 (21 mars) : Installation de l'école centrale du département. Elle ouvre le 20 avril 1796.

1798 (31 mai) : Ouverture de la bibliothèque municipale à l'ancien évêché.

1800 (2 mars) : Pierre Montault-Desilles est nommé premier préfet de Maine-et-Loire.

1800 (18 mars) : Création de la cour d'appel d'Angers.

1800 (19 août) : Mise en place de l’octroi. Début de sa perception.

1800 (18 mars) : Création de la cour d'appel d'Angers.