1401-1500

Depuis les origines à nos jours, retrouvez les événements essentiels qui ont marqué la vie de la cité d'Angers.

Mise à jour : 29 décembre 2009

1409 : Naissance à Angers de René Ier d’Anjou, dit par la suite « le bon roi René », fils de Louis II et de Yolande d’Aragon.

1432 : L'université s'augmente des facultés de théologie, médecine et arts fondées par une bulle du pape Eugène IV.

1444 : Les Anglais du duc de Somerset mettent en vain le siège devant Angers.

1448 : René d'Anjou crée l'ordre de chevalerie du Croissant.
Construction de la tour de la Haute-Chaîne, toujours subsistante.

1451 (vers) : Construction du châtelet au château.

1452 (25 octobre) : Le roi René pose la première pierre des bâtiments de la Baumette, sur le roc de Chanzé.

1456 (30 janvier) : Lettres patentes du roi René installant les frères mineurs cordeliers à la Baumette.

1467 : Jean Balue, premier (et seul) évêque d’Angers également cardinal.

1474 (22 juillet) : Testament du roi René donnant, à sa mort (qui survient en 1480), les tapisseries de l'Apocalypse à la cathédrale d'Angers.

1475 (février) : Création de la mairie par Louis XI. Premier hôtel de ville : la porte Chapellière.

 

La porte Chapellière, premier hôtel de ville d’Angers, par Berthe. Vers 1829. Dessin. Bibl. mun. Angers.
Charte de Louis XI. Février 1475 (n. st.). Parchemin. Arch. mun. Angers, AA 1.

1476 : Premier livre imprimé à Angers, la Coutume du Maine et de l’Anjou.

1477 : Nouveaux bâtiments pour l'université (à l'emplacement du théâtre actuel).

1479 (25 novembre) : Première délibération conservée de l'assemblée des échevins de la mairie d'Angers (Archives municipales, BB 1).

1484 : Guillaume de Lépine, premier maire élu. En juillet, le conseil de ville loue l'hôtel de la Godeline (actuel hôtel des Vins, rue Plantagenêt) pour servir d'hôtel de ville.

1486 : Création de la place Neuve (entre la rue Montault et l'évêché), haut lieu du commerce, à l'emplacement de diverses maisons appartenant à l'hôpital Saint-Jean.

1491 : Construction de la maison d’Adam. La dendrochronologie a montré pour la charpente que les derniers abattages se situent en 1491.

1493-1495 : Construction du logis Barrault, actuel musée des Beaux-Arts.