Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1631 voies d'Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

LATTRE-DE-TASSIGNY (avenue de)*

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Rabelais (rue)

Terminant :

Limite de la commune

Date dénomination :

16/01/1956

Histoire du terme choisi :

Jean-Marie Gabriel de Lattre de Tassigny (Mouilleron-en-Pareds, Vendée 1889 - Paris 1952), maréchal de France.

Histoire de la voie :

Voie de déviation de l'ancienne route des Ponts-de-Cé, elle commence dans le prolongement de la rue Rabelais pour s'achever initialement en rejoignant l'ancienne route, à la hauteur de la rue Charles-Détriché. L'ancienne voie, sinueuse et assez étroite, ne supportait plus le flot de véhicules sortant d'Angers vers le sud.
La déviation, percée en 1971 sur 1 900 mètres à travers prés et jardins, apporte un progrès notable. C'était un projet ancien, prévu au plan d'aménagement, d'embellissement et d'extension de la ville, déclaré d'utilité publique en 1936. Son amorce est dénommée très tôt, dès le 16 janvier 1956, sous le nom de boulevard (et non "avenue", terme aujourd'hui employé) de Lattre-de-Tassigny. Un baptême passé inaperçu à l'époque, les travaux de percement n'ayant été réalisés que quinze ans après.
La nouvelle voie est inaugurée le 8 mai 1972 en présence de la maréchale de Lattre, qui reçoit à l'occasion la médaille de la Ville d'Angers des mains du maire Jean Turc.

Terme normalisé :

De-Lattre-de-Tassigny (avenue)