Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1631 voies d'Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

VERNEAU (rue du Général-Jean-Édouard) *
Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Renée (rue)

Terminant :

Henri-Peluau (rue)

Date dénomination :

17/07/2015

Histoire du terme choisi :

Jean-Édouard Verneau (Vignot, Meuse 1890 - Buchenwald 1944), militaire et résistant.
Polytechnicien, officier du Génie, général de division. Chef d'état-major de l'armée en 1942, il entre dans la clandestinité lors de la démobilisation, et devient le premier chef de l'Organisation de résistance de l'armée (ORA). Il est arrêté par la Gestapo le 23 octobre 1943 et déporté au camp de Buchenwald où il meurt le 15 septembre 1944.
La caserne Verneau porte son nom depuis 1947.

Histoire de la voie :

Voie ouverte dans le cadre de l'aménagement de la ZAC Verneau.

Terme normalisé :

Général-Jean-Édouard-Verneau (rue du)

Depuis la cyber-attaque de janvier 2021, le site internet des Archives patrimoniales d'Angers, dans ses deux parties, le « portail historique » et les « Archives numérisées en ligne », est malheureusement inaccessible.

En attendant son rétablissement intégral, nous remettons en ligne la partie « portail historique », avec notamment l'almanach angevin, les chroniques d'histoire angevine...

Bonne navigation.