Introduction

Créée à partir de l’oppidum gaulois, capitale d’un comté, puis d’un duché, Angers est déjà nommée parmi les «bonnes et principales villes du royaulme» en 1538. Elle prend aujourd’hui le dix-septième rang, avec pour atouts cadre de vie harmonieux et riche patrimoine.

Vous souhaitez connaître l’évolution historique de la ville d’Angers ? Pour répondre à vos questions principales, nous avons réuni une documentation de base dans la rubrique " Angers dans l’histoire ".

En 1783, Harvoin, receveur des finances de la généralité de Tours, écrivait à propos d'Angers : « Il y a peu de villes de l'intérieur qui aient un site plus favorable ». Effectivement, Angers est placée dans une situation propice aux échanges, à la limite de trois grandes régions - l'Armorique, le Bassin parisien et le Val de Loire - sur la Maine, trait d'union des trois rivières de Mayenne, de Sarthe et du Loir.

Le château et le quai Ligny vus depuis la tour. Guillou, par C.-A. Stothard, dessinateur et D. Havill, graveur. Juin 1820. Lithographie en couleur, Arch. mun. Angers.