Avec adresse ? Les recensements !

Cette importante série pour les généalogistes couvre les années 1769 à 1962.

Le premier recensement de 1769, nominatif, est extrêmement rare pour l'époque. On n'en compte guère que dans certaines villes du nord de la France, en Corse et en Savoie.

Le premier recensement quinquennal conservé est de 1825. Il est incomplet, de même que ceux de 1831 et 1836. La série est continue à partir de 1841, mais les recensements de 1891 et de 1906 font défaut.

Ces listes recensent par commune les habitants de la ville, puis ceux des hameaux et des fermes du reste de la commune, tous les cinq ans (le recensement de 1871 a été reporté à 1872 en raison de la guerre franco prussienne et celui de 1916 n'a pas eu lieu).

Ces listes nominatives sont topographiques (qui suit probablement le chemin de l'agent recenseur...) et aucun index nominatif n'existe.

Dressées par commune, quartier, rue, maison et enfin ménage, elles comportent pour chaque individu des informations qui varient d'un recensement à l'autre :

  • nom, prénom,
  • adresse,
  • sexe,
  • état (marié, veuf, célibataire),
  • âge (l'année de naissance ne sera indiquée qu'à partir de 1906),
  • lieu de naissance (uniquement en 1872 et 1876),
  • nationalité (en 1851, 1872 et à partir de 1886),
  • profession.
  • Un seul recensement mentionne la religion et les infirmités de chaque personne (1851).

La recherche se fait au nom de la rue à la dénomination de l’époque.

((voir le tableau d'équivalence des noms de rues))

Accéder aux recensements

A noter

La CNIL n'autorise pas la mise en ligne de tous les documents contenant des données personnelles. C'est la raison pour laquelle, par exemple, les recensements de population numérisés de moins de 100 ans ne sont pas accessibles sur Internet.