Distinctions

Angers porte les armes de ses comtes, puis ducs apanagistes, de sang royal, comme l’indiquent les deux fleurs de lys. La clef évoque la place forte.

Croix de guerre, avec palme

Le 27 mars 1949, le général de Monsabert remet solennellement à la ville la Croix de guerre, avec palme.

« Capitale de l'Anjou, après avoir supporté vaillamment le poids de l'Occupation et payé un très lourd tribut à la résistance en la personne de plus de mille déportés politiques, a subi des bombardements meurtriers, particulièrement le 28 mai 1944, au cours desquels 400 personnes furent tuées et 650 immeubles complètement détruits. Prise d'assaut après deux jours de combats, par des éléments de l'armée Patton qui trouvèrent parmi les Angevins une aide appréciable, manifestant ainsi un patriotisme vigilant pendant la guerre de 1939-1945 ».

Lecture de la citation au conseil municipal du 4 février 1949.

Croix de guerre 1939-1945 décernée à la ville d'Angers, fixée sous cadre sur la représentation des armes d'Angers en cuir. A. Bruel relieur. Arch. mun. Angers

La Croix de guerre a été créée par la loi du 18 avril 1915. 4 454 villes de France et de Belgique ont reçu cette distinction au cours des deux guerres mondiales.