Que trouve-t-on aux archives municipales ?

Un patrimoine de sept siècles

Les Archives municipales sont contemporaines de la création du conseil de ville par Louis XI en 1475 et, pour certains documents financiers, remontent à Louis Ier, duc d'Anjou. Le service Archives patrimoniales offre au public un patrimoine de plus de 3 km linéaires de documents, une bibliothèque de 7 000 volumes, 800 000 documents iconographiques, plus de 2 500 objets.

QUE SONT LES ARCHIVES ?


"Les archives sont l'ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, et par tout service ou organisme public ou privé, dans l'exercice de leur activité" (Code du patrimoine, loi du 15 juillet 2008 sur les Archives, art. L. 211-1).


L'utilité des archives peut se résumer par quatre verbes - prouver, se souvenir, comprendre, se faire valoir - d'où la triple mission des Archives municipales :

+ administrative : collecte, tri, classement des archives contemporaines de façon à rendre accessible aux élus, aux services municipaux et aux particuliers l'information qui leur est nécessaire.
+ scientifique : rédaction des instruments de recherche, communication des documents permettant aux chercheurs d'écrire de nouveaux chapitres de l'Histoire ; conservation et restauration ; prospection de fonds privés
+ culturelle : faire connaître le riche patrimoine angevin par des expositions, publications, animations, cours pratique de lecture des documents anciens…

LES COLLECTIONS DES ARCHIVES MUNICIPALES SONT DIVISÉES EN GRANDES SÉRIES :

Archives anciennes : 1367-1790

Angers conserve de très belles séries d'archives : les comptes commencent en 1367, la série des délibérations municipales (134 volumes) à partir de 1479, les titres depuis le XVe siècle, les registres paroissiaux dès 1489, les livres de l'hôpital Saint-Jean de 1605 à 1792, les rôles de la capitation de 1712 à 1789… Deux documents importants : la charte communale de 1475 et un très rare recensement nominatif des habitants (1769).

Archives modernes : 1790-1983

Issues des différents services de l'administration municipale, peu à peu créés à partir de 1790. Ces archives sont particulièrement riches : dossiers du conseil municipal, recensements, affaires militaires, police, fêtes et cérémonies, listes électorales, bâtiments publics, voirie, transports, permis de construire depuis 1909…

Archives contemporaines : depuis 1983

Classées en série continue sous la cote W, selon l'ordre chronologique des entrées, ces archives provenant des versements de tous les services municipaux font l'objet d'une base de données informatique. Instruments de décision et preuves administratives, elles constituent la nouvelle matière de l'histoire.

Archives privées

Soucieuses de la conservation du plus large patrimoine possible, les Archives municipales accueillent tout don de documents angevins (archives familiales, industrielles, commerciales, associatives…) susceptibles d'enrichir l'histoire d'Angers.

Vous trouverez par exemple dans cette série les archives de l'entreprise Bessonneau, des documents sur la mutualité angevine, la société des Amis des Arts, l'Association Maison de la Culture d'Angers (AMCA), le patronage Notre-Dame-des-Champs, une série de factures à en-tête…

Collections iconographiques (chiffres de fin septembre 2018)

3 852 cartes et plans, 6 823 affiches, 1 181 dessins et gravures, une photothèque d'environ 800 000 clichés, 4 251 cartes postales (en plus de celles de la collection Robert Brisset), les maquettes d'urbanisme et d'architecture de la ville depuis les années 1960.

Objets

Les objets complètent et illustrent les fonds d'archives conservés. Il s'agit principalement d'objets publicitaires et de communication, de souvenirs angevins, d'objets de vie quotidienne, d'insignes et de médailles, de maquettes établies pour les projets d'urbanisme ou de bâtiments de la ville.

Bibliothèque et périodiques

Composée de plus de 7 000 ouvrages sur Angers, d'annuaires statistiques et de revues angevines, la bibliothèque comporte également une collection de revues historiques qui complètent l'éventail des titres déjà reçus par les autres bibliothèques d'Angers, par exemple les Annales de l'Est, la Revue d'Alsace, les Annales de Bourgogne, Provence historique, le Bulletin de la Société de l'Histoire de Paris...