Monplaisir, ville nouvelle, 1963-1975 (2.1)

2-1 - Monplaisir - La construction des logements (1963-1965)

Premières images des travaux de construction de la ZUP Nord de Briollay. Vue prise vers la route de Briollay. Le Courrier de l'Ouest, 4 décembre 1962
Début des travaux pour la construction des immeubles : 15 novembre 1962.
Début des travaux de voirie : 1er décembre 1962. Archives municipales Angers, note du bureau de l'urbanisme
Premières images des travaux de construction de la ZUP Nord de Briollay. Vue vers la future place de l'Europe. Le Courrier de l'Ouest, 4 décembre 1962
Article paru après l'approbation par le conseil municipal du 28 janvier 1963 de l'avant-projet de la ZUP Nord. Le Courrier de l'Ouest, 31 janvier 1963
Au premier plan, de gauche à droite, limités par la route de Briollay : la Petite-Demoisellerie et son parc longés par la rue de la Demoisellerie, le lotissement Menet-Serru, la rue Horace-Vernet reliée au chemin de Nozay par la rue Greuze, la fabrique de suif-savonnerie Mainguet le long du chemin de Nozay. Au-delà de la route de Briollay, en biais vers le nord-est, le futur boulevard du Maréchal-Lyautey. Vue aérienne oblique, 2 juillet 1963. Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 115
En biais, le chemin du Grand-Vaugareau (future rue du Roussillon), vers le boulevard Auguste-Allonneau en construction. Les maisons à l'angle se trouvent actuellement place Jean-Maugin. A gauche, les maisons serrées du lotissement du Vaugareau, bâties entre 1953 et 1955. Vue aérienne oblique, 2 juillet 1963 Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 78
Au premier plan, la ferme du Grand-Nozay. En biais, partant de la gauche, le boulevard du Maréchal-Lyautey. Les premiers immeubles sont : à gauche du boulevard, immeuble longitudinal qui donnera sur la rue Paul-Valéry ; du même côté, en fondation, l'immeuble en équerre donnant sur le boulevard Lyautey. L'immeuble suivant dans son prolongement, à peine dessiné au sol, ouvrira sur la future place de l'Europe. Vue aérienne oblique, 2 juillet 1963. Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 116
"Ce vaste programme de construction n'aura pas ce caractère d'étouffement que l'on reproche aux créateurs des grands ensembles. Outre des voies de communication très larges, M. Rolland a prévu de vastes espaces verts qui s'étendront sur plusieurs hectares. [...] "Dans la première tranche des travaux actuellement en cours, près des trois tours de 9 étages qui vont être édifiées, un espace de verdure de 200 m sur 50 m sera dégagé." Le Courrier de l'Ouest, 1er août 1963
Le système de construction par coulage de "nids d'abeille", larges de 2,75 m pour les chambres et de 4 m pour les salles de séjour. Les moules employés permettent la mise en place, lors du coulage du béton, de tubes de plastique annelé qui abriteront les fils électriques ou les installations des télécommunications, de la télévision et de la modulation de fréquence. Le Courrier de l'Ouest, 1er août 1963
Le chantier demande une énorme quantité de béton. Une bétonnière moderne en fabrique 15 m3 par heure. Chaque mois, le chantier dévore 2 000 m3 de béton. Le Courrier de l'Ouest, 1er août 1963
Le Courrier de l'Ouest, 2 août 1963
La bétonnière aux 15 m3 par heure. Le Courrier de l'Ouest, 2 août 1963
Pose du collecteur central sous le futur boulevard Auguste-Allonneau. Le Courrier de l'Ouest, 2 août 1963
Le Courrier de l'Ouest, 3-4 août 1963
Le Courrier de l'Ouest, 3-4 août 1963
Boulevard du Maréchal-Lyautey. Deux appartements sont déjà terminés après trois mois seulement de travail. Le chauffage se fera au gaz naturel propage, une innovation. Le Courrier de l'Ouest, 3-4 août 1963
Boulevard du Maréchal-Lyautey, vers novembre ou décembre 1963. Cliché Bruel. Archives municipales Angers, 89 Num 248
Les 90 premiers logements sont mis en location par l'Office municipal d'HLM entre fin décembre 1963 et le 1er janvier 1964. Les 30-31 janvier, 30 nouvelles familles reçoivent les clefs de leur appartement. La nouvelle cité ne compte alors que 4 grands immeubles, partie inachevés, entre le futur boulevard du Maréchal-Lyautey et celui du Maréchal-Galliéni. Le Courrier de l'Ouest, 5 février 1964
Le premier gardien d'immeuble de la ZUP Nord de Briollay, M. Blouin. Le Courrier de l'Ouest, 5 février 1964
Le premier noyau d'habitations autour du futur boulevard du Maréchal-Lyautey. Le Courrier de l'Ouest, 5 février 1964
Les chefs de chantier Tirehote et Pointu, de l'entreprise Brochard et Gaudichet. Le Courrier de l'Ouest, 5 février 1964
Au premier plan, le futur boulevard Auguste-Allonneau, puis le boulevard Robert-Schuman. Vers la gauche, devant la tour en construction, le futur boulevard du Maréchal-Galliéni. L'immeuble-porche par dessus le boulevard Lyautey est achevé. Il donnera sur la place de l'Europe, encore en terrain vague. Les immeubles à l'arrière-plan donnent sur la rue Paul-Valéry. 9 juin 1964. Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 150
Au premier plan, vers la gauche, le boulevard du Maréchal-Galliéni. A l'emplacement de la ferme du Chêne, au milieu du cliché, une immeuble sera construit, près de la rue du Morvan. Près du château d'eau, construit entre juillet 1963 et juin 1964, l'amorce du boulevard Henri-Dunant. 9 juin 1964. Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 179
État des constructions au 12 mai 1965. A l'arrière-plan gauche, tout le secteur entre le boulevard Auguste-Allonneau et la rue de Haarlem est en construction. Archives municipales Angers, fonds Heurtier, 18 Fi 264
État des constructions en juillet 1965. Au centre, l'épine dorsale du boulevard Auguste-Allonneau. Archives municipales Angers, cliché Le Courrier de l'Ouest, 89 Num 229
En haut, lotissement de la Société centrale immobilière de la Caisse des Dépôts ; au milieu, le CES en construction ; en bas, chantiers SCIC, programme locatif qui sera géré par la SOCLOVA. Le Courrier de l'Ouest, 1er septembre 1965
Place de l'Europe, inauguration par Jean Turc, maire d'Angers. 5 octobre 1965. Cliché Germaine Bonnier

* Pour visionner l’image dans son intégralité, cliquer dessus