Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

RALLIEMENT (place du) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Roë (rue de la)

Terminant :

Alsace (rue d')

Dénomination précédente :

Saint-Maurille (place)

Noms révolutionnaires :

Ralliement (place du) ; Guillotine (place de la)

Date dénomination :

23/04/1791

Histoire du terme choisi :

Il n’existe pas de délibération qui dénomme officiellement la place aujourd’hui emblématique d’Angers, née pendant la Révolution de la démolition de trois églises (Saint-Maurille, Saint-Mainboeuf, Saint-Pierre).

Son nom apparaît pour la première fois sous la plume du greffier de l'hôtel de ville le 23 avril 1791. Il rappelle qu'elle fut dès sa naissance le lieu de rassemblement des jeunes Angevins, unis pour faire face à d'éventuelles attaques. 

Histoire de la voie :

Au terme de deux ans de déblaiement commence une longue période de régularisation de la place : en équerre à l’origine, elle présente une forte déclivité, difficilement réduite au fil du temps. 

La reconstruction du théâtre – détruit par un incendie - (1867-1871) marque le début d’un urbanisme raisonné qui se poursuit dans les années 1880 avec l’édification du Grand-Hôtel (actuelles Galeries-Lafayette) et celle de l’hôtel des postes (1886-1887). Point de convergence des voies de communication du centre ville, noeud du réseau des tramways, la place accueille cafés et grands magasins.

À la grande période d’activité commerçante et de vie sociale (1880-1950) succèdent des années plus ternes : colonisée par les voitures, la place perd de son attrait, malgré la réfection de 1974. Celle de 1994 et surtout de 2010-2011, avec l’arrivée du tramway, signent un retour en faveur. Désormais, il n’est guère de manifestations qui ne la prennent pour centre.

Pour connaître en détail l'histoire de la place, consulter les Chroniques historiques, sur ce même site.

Terme normalisé :

Ralliement (place du)