Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BEDOUET (rue Jean)

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Val-de-Loire (rue du)

Terminant :

Léo-Lagrange (rue)

Date dénomination :

30/05/1958

Histoire du terme choisi :

Jean Bedouet (La Pouëze 1896 - ?), résistant, déporté.
Ardoisier aux carrières de Trélazé, habitant aux Ponts-de-Cé, il est mobilisé sur place en raison de son âge au début de la seconde guerre mondiale. Après l'armistice, il intègre rapidement une mouvance de résistance à l'occupant, le "Front de travailleurs patriotes Français". Son rôle est celui de la distribution de tracts et la cache de résistants. Arrêté par la Gestapo le 13 décembre 1942, il est interné au Pré-Pigeon jusqu'au 8 mai 1943. Les renseignemennts le concernant à partir de cette date ne sont pas sûrs : une piste prétend que son groupe de prisonniers a été envoyé au camp de Biard dans la Vienne et qu'il aurait dans ce cas été fusillé le 24 mai 1943. D'autres estiment au contraire qu'il aurait été déporté à Sachsenhausen en Allemagne puis à Buchenwald où il aurait été libéré par les troupes alliées le 28 avril 1945.

Terme normalisé :

Jean-Bedouet (rue)