Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

PILASTRE (rue) *

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Besnardière (avenue)

Terminant :

Duboys (rue)

Date dénomination :

27/06/1890

Histoire du terme choisi :

Urbain René Pilastre de La Brardière (Cheffes 1751 - Soudon, commune de Cheffes 1830), maire d'Angers.
Après avoir consacré cinq ans de sa vie à voyager (1780-1784), il devient membre de la Société des botanophiles, où il consacre ses travaux aux questions sociales. Il est élu suppléant aux États généraux en 1789, maire d'Angers en 1791, puis député à la Convention. Vivant caché pendant la Terreur, il devient membre du conseil des Cinq-Cents, puis des Anciens, et est exclu du Corps législatif par Bonaparte en 1802. Il siège de nouveau à la Chambre de 1820 à 1824.
"Il empêcha les massacres dans les prisons d'Angers et mourut méritant l'hommage qu'on doit à un homme de bien, de vie austère, à un patriote de coeur convaincu" (délibération du 27 juin 1890).

Terme normalisé :

Pilastre (rue)