Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

PARÉ (rue Ambroise) *

Quartier :

Doutre Saint-Jacques Nazareth

Commençant :

Chef-de-Ville (rue)

Terminant :

Saint-Jacques (rue)

Dénomination précédente :

Traquette prolongée (chemin de la)

Date dénomination :

11/03/1893

Histoire du terme choisi :

Ambroise Paré (Bourg-Hersent, près de Laval vers 1509 - Paris 1590), chirurgien français.
Successivement chirurgien d'Henri II, François II, Charles IX et Henri III, il invente la ligature des artères - qu'il substitue à la cautérisation lors des amputations - ainsi que de procédés d'extraction des projectiles tenant compte de la position du blessé. Auteur de plusieurs traités, il est considéré comme le père de la chirurgie moderne. Sa statue à Laval est l'oeuvre de David d'Angers.

Dénomination répondant à la volonté "d'honorer la mémoire des hommes illustres de notre chère France, et de perpétuer le souvenir de ceux qui se sont distingués par des travaux considérables, des découvertes importantes, des actions d'éclat, ou qui sont morts pour la patrie" (délibération du 11 mars 1893).

Histoire de la voie :

Ancienne "rue Brutale".

Terme normalisé :

Ambroise-Paré (rue)