Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

MIRABEAU (rue) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Dupetit-Thouars (rue)

Terminant :

Docteur-Guichard (rue du)

Dénomination précédente :

Pépinières (rue des)

Date dénomination :

11/03/1893

Histoire du terme choisi :

Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (Le Bignon, Loiret 1749 - Paris 1791), orateur et homme politique français.
Acquis aux idées nouvelles et partisan d'une monarchie constitutionnelle, il est élu aux États généraux de 1789 par le tiers état d'Aix. Brillant orateur, il joue un rôle décisif dans les débuts de la Révolution, contribuant dès les premiers jours de mai 1789 à instaurer la liberté de la presse. Il défend avec brio les principes révolutionnaires, participe à la rédaction de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, propose la mise à disposition de la Nation des biens du clergé. Désireux d'être un intermédiaire entre le roi et l'Assemblée, il se désolidarise peu à peu des révolutionnaires pour défendre les prérogatives royales. Il meurt brusquement peu après sa nomination à la présidence de l'Assemblée.

Dénomination répondant à la volonté "d'honorer la mémoire des hommes illustres de notre chère France, et de perpétuer le souvenir de ceux qui se sont distingués par des travaux considérables, des découvertes importantes, des actions d'éclat, ou qui sont morts pour la patrie" (délibération du 11 mars 1893).

Terme normalisé :

Mirabeau (rue)