Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

ALANIC (rue Mathilde)

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

André-Gardot (rue)

Terminant :

Louis-Legendre (rue)

Date dénomination :

14/04/1969

Histoire du terme choisi :

Mathilde Alanic (Angers, 1864 - 1948), romancière angevine.
Ecrivain particulièrement précoce, elle écrit son premier roman en langue espagnole en 1875. Sa scolarité et sa formation initiale se fait sous la houlette du philosophe Henri Bergson. Ses premières nouvelles publiées dans la Revue de l'Anjou puis dans le journal l'Illustration se font sous couvert de son pseudonyme Miranda. Remarquée alors par le directeur de la maison d'édition Flammarion, elle commence alors une production littéraire des plus prolixes où plus de trente titres prennent place : parmi ceux-là, citons "Ma cousine Nicole", "Le maître du Moulin-Blanc", "Le mariage de Hoche", "La petite guignolette", "Le sachet de lavande". Elle reçoit la croix de chevalier de la Légion d'honneur.

Terme normalisé :

Mathilde-Alanic (rue)