Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

LACHÈSE (rue Grégoire) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Bigot (rue)

Terminant :

Barra (rue)

Dénomination précédente :

Garde-Robe (chemin de la)

Date dénomination :

13/05/1910

Histoire du terme choisi :

Grégoire Lachèse (Candé 1773 - Angers 1863), chirurgien angevin.
Issu d'une famille de chirurgiens, il exerce dans l'état-major du général Hoche, devient chirurgien de la Garde consulaire puis impériale (1800-1805). Reçu docteur en médecine à Paris, il se fixe à Angers en 1805. Médecin des hôpitaux, professeur et directeur de l'école de médecine, il est aussi correspondant de l'Académie de médecine (1825). "En 1849, quoique âgé de 76 ans, il n'hésitait pas à sa dévouer encore à sa profession, en allant combattre en son foyer, à Beaulieu, une terrible épidémie de choléra."
"C'est toute cette dynastie de chirurgiens et de médecins que nous voudrions rappeler au souvenir de nos compatriotes, en donnant le nom du plus connu de ses membres au chemin de la Garde-Robe." (délibération du 13 mai 1910)

Dénomination adoptée à la suite d'une pétition des habitants du chemin de la Garde-Robe, qui souhaitent "que le nom de Garde-Robe soit supprimé". Le chemin est transformé en rue par la même délibération.
Le choix du nouveau nom est lié à la proximité des hospices et de l'hôpital.

Terme normalisé :

Grégoire-Lachèse (rue)