Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

JUSTICES (place des)

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Parmentier (rue)

Terminant :

Bourg-la-Croix (rue du)

Histoire du terme choisi :

Doit sa dénomination à la présence des anciennes fourches patibulaires et du gibet de la ville, depuis le Moyen Âge. Cette installation, avait pour double but de procéder aux exécutions de justice criminelle, et de pouvoir exposer le corps supplicié, vivant ou mort, aux yeux de la population, conformément à l'esprit des dispositions de la justice du temps. A Angers comme dans d'autres villes on distinguait ce lieu du simple pilori, situé sur la place de ce nom et qui était réservé à des délits mineurs. La fonction judiciaire de la place a disparu en 1753 avec le transfert des fourches patibulaires à l'extérieur des murs au niveau du grand chemin de Sorges, à l'entrée de la ville.

Histoire de la voie :

Pas de délibération de dénomination.
Appellation attestée en 1888.

Terme normalisé :

Justices (place des)