Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

JAGOT (rue du docteur Léon)

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Brisepotière (rue de la)

Terminant :

Flandre (rue de)

Date de classement :

03/07/1968

Histoire du terme choisi :

Léon Marie Jagot (Angers 1853 - id. 1913), médecin angevin.
Ancien élève du lycée d'Angers et de l'école de médecine de la ville devient, en 1888, professeur de clinique interne de cette école, puis professeur de pathologie interne en 1892. Depuis 1886, il est aussi médecin-chef à l'hôtel-Dieu et médecin-adjoint au lycée David-d'Angers. Il participe également au conseil départemental de l'hygiène et à la commission des logements insalubres. En 1904, il se devient conseiller municipal jusqu'en 1908: il laisse doublement son nom dans l'histoire des rues de la ville en étant à l'origine d'une délibération votée le 21 janvier 1907 prévoyant que sauf exception, la ville ne saurait attribuer le nom d'une personne moins de cinq ans après son décès. En 1910, il devient directeur de l'école de médecine. En 1911, il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Histoire de la voie :

Pas de délibération de dénomination (voie privée).
DCM du 3 juillet 1968 : classement dans le réseau des voies communales.

Terme normalisé :

Docteur-Léon-Jagot (rue du)