Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

HOULIÈRES (rue des) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Roë (rue de la)

Terminant :

Claveau (rue)

Dénomination précédente :

Chiens (rue des)

Noms révolutionnaires :

Roses (rue des)

Date dénomination :

08/04/1881

Histoire du terme choisi :

Louis Charles Auguste de Houlière (Cherré 1750 - Angers 1802), premier maire élu d'Angers.
Après avoir servi dans le régiment de Flandres Infanterie, il réside au château de Marthou avec son épouse. Partisan des idées nouvelles, il s'établit à Angers où il publie ses Réflexions sur la prochaine tenue des États généraux (1788) et un Projet de doléances pour la noblesse de la sénéchaussée d'Anjou. Il est membre de la commission chargée de la rédaction du cahier de la noblesse d'Anjou. Élu maire d'Angers le 1er février 1790, il est confronté à l'émeute des perreyeurs (4 septembre). Le 7 septembre, il est élu à la Convention, où il ne vote pas la mort de Louis XVI, et dont il démissionne pour raison de santé.
Son hôtel particulier était situé rue du Chaudron (aujourd'hui disparue), non loin de la voie qui porte son nom.
Il signe "de Houlière", sans "s" (Arch. mun. Angers, BB 134, f° 98 v°).

Terme normalisé :

Houlières (rue des)