Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

GROIZELEAU (rue Roger) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Jeanne-d'Arc (avenue)

Terminant :

Franklin (rue)

Dénomination précédente :

Bocage (rue du)

Date dénomination :

23/03/1953

Histoire du terme choisi :

Roger Georges Louis Groizeleau (Angers 1920 - Paris 1941), résistant.
Dessinateur industriel, il est appelé sous les drapeaux au moment même de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France. Il s'engage dans la marine où il est témoin à la fois de la défaite des armées françaises et du sabordage de la flotte. Il fait partie, à Brest, du réseau Castille de janvier à mai 1941. Il y exécute des missions de grande importance, au nombre desquelles la destruction de l'Hôtel Continental à Brest où était installé le commandement allemand de la ville. Arrêté par la Gestapo le 19 mai 1941, il est interné à Fresnes avant d'être exécuté au Mont Valérien le 10 décembre 1941.

Terme normalisé :

Roger-Groizeleau (rue)