Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

GAIN (rue Louis) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Waldeck-Rousseau (rue)

Terminant :

André-Gardot (rue)

Dénomination précédente :

Minimes (rue des)

Date dénomination :

21/01/1907

Histoire du terme choisi :

Louis-Victor Gain (Angers 1841 - Id. 1906), avocat angevin.
Fils d'avocat, inscrit lui-même au barreau en 1862, il devient bâtonnier de l'Ordre en 1886. En accord avec ses convictions personnelles, il assure fréquemment la défense de religieux et religieuses devant les tribunaux. Il décède le 27 novembre 1906, durant son mandat de conseiller municipal.

Dès le 17 décembre 1906, Charles Bouhier propose de donner son nom à une rue, proposition acceptée le 21 janvier 1907. Le choix de la voie est dicté par son emplacement, à proximité immédiate du palais de justice, afin "de rappeler surtout près du milieu qu'il aima, qu'il habita et où il vécut le plus, le souvenir de notre regretté collègue".
Remarque de M. Rompion : "Je rends hommage à M. Gain, homme très respectable, mais la majorité républicaine du conseil ne peut consentir, en donnant son nom à une rue de notre ville, à honorer la mémoire de M. Gain, homme politique qui était un réactionnaire" (délibération du 21 janvier 1907).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Terme normalisé :

Louis-Gain (rue)