Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

FRÉMUR (rue de) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Giffard-Langevin (place)

Terminant :

Abbé-Édouard-Chauvat, Jacques-Portet (boulevards)

Dénomination précédente :

Frémur (chemin de)

Noms révolutionnaires :

Vérité (rue de la)

Histoire du terme choisi :

Doit sa dénomination au hameau de Frémur, et plus largement au territoire ainsi appelé s'étendant depuis les faubourgs d'Angers au confluent de la Maine et de la Loire, englobant le roc de Chanzé, le Hutreau, jusqu'à l'Authion. D'importants vestiges gallo-romains y ont été découverts au XIXe siècle, autour de la ferme des Châteliers. Ils ont aujourd'hui disparu. Il s'agissait d'un site de caractère militaire, camp d'hivernage et de repos, qui semble avoir été occupé du Ier au IVe siècle.
À partir du XIIIe siècle, de nombreux textes mentionnent Frémur sous la forme Fractus Murus, sans doute refaite sur la forme française existant au XIIIe siècle. L'étymologie réelle suggérerait plutôt un vocable gaulois issu de la racine mur signifiant "confluent", qu'un dérivé du latin murus faisant référence aux ruines.

Histoire de la voie :

Pas de délibération de dénomination.
Transformation du chemin de Frémur en rue par délibération du 8 avril 1881.

Terme normalisé :

Frémur (rue de)