Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

FÈVRE (quai Robert)

Quartier :

Doutre Saint-Jacques Nazareth

Commençant :

Arts-et-Métiers (avenue des)

Terminant :

Verdun (pont de)

Dénomination précédente :

Monge (quai)

Date dénomination :

30/06/1947

Histoire du terme choisi :

Robert Louis Marie Fèvre (Choisy-le-Roi, 1900 - Buchenwald, 1944), résistant, déporté.
Employé de commerce à Angers au déclenchement de la mobilisation de 1939, il reste cantonné avec son unité dans la région et l'armistice de 1940 le contraint à regagner son emploi civil sans avoir combattu. Il intègre alors les réseaux naissants de la Résistance, mais, rapidement repéré par la Gestapo, il est arrêté à son domicile en août 1943. Il est écroué au Pré-Pigeon et est déporté au camp de Buchenwald où il décède le 17 février 1944.

Histoire de la voie :

Partie du quai Monge comprise entre la rue Beaurepaire et l'avenue des Arts-et-Métiers.

Terme normalisé :

Robert-Fèvre (quai)