Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

FARRAN (rue) *

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Besnardière (avenue)

Terminant :

Montrieux (rue)

Date dénomination :

27/06/1890

Histoire du terme choisi :

Dénomination rendant hommage à deux maires d'Angers.
Jean Farran (Montpeyroux, Hérault - Paris 1801).
Droguiste et juge consul, il est élu maire en 1795, mais la constitution de l'an III lui retire ses fonctions. Réélu en 1797 puis nommé en 1800, il décède durant son mandat.
Antoine Farran (Angers 1791), neveu du précédent.
Industriel, juge au tribunal de commerce, il est maire d'Angers de 1837 à 1843, date à laquelle une ordonnance royale lui enlève la mairie au profit des conservateurs. Élu député en 1837, régulièrement réélu, il siège à la Chambre puis à l'Assemblée jusqu'en 1872. À Angers, il s'attache au développement de l'industrie et des arts par l'organisation d'expositions, la fondation de la galerie David et du musée d'archéologie.
"Très libéral, très populaire, sa devise était "Progrès sans secousse - Honneur national sans tache" (délibération du 27 juin 1890).

Terme normalisé :

Farran (rue)