Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

DESCAZEAUX (boulevard) *

Quartier :

Doutre Saint-Jacques Nazareth

Commençant :

Laiterie (place de la)

Terminant :

Georges-Clémenceau (boulevard)

Date dénomination :

24/02/1869

Histoire du terme choisi :

"Nous avons voulu rappeler à la reconnaissance de nos concitoyens le nom à peu près oublié d'une vénérable femme à qui la ville doit la création d'un de ses établissements charitables, en donnant au boulevard ouvert sur l'emplacement des anciens hospices le nom de Descazeaux, généreuse fondatrice de l'hospice des Incurables. Par un acte du 16 avril 1734, elle a fondé un hôpital pour les malades incurables devant recevoir 160 lits ; elle a donné pour cette fondation 152 000 livres, des maisons et des enclos et suivant les termes touchants de cette convention "s'est ladite dame Descazeaux dès à présent dévêtue et dessaisie desdits maisons et enclos et en a vêtu et saisi ledit hôpital des Incurables à la charge seulement par les pauvres incurables qui demeureront dans ledit hôpital de se souvenir de ladite dame Descazeaux dans leurs prières". Voici en quels termes le maire d'Angers, Marin Jallet de La Véroullière, s'exprimait en exposant le sujet proposé à l'assemblée : "Madame Descazeaux remplie de charité ne se contente pas de partager avec les pauvres son bien pendant sa vie, elle veut encore leur procurer un asile et la subsistance après sa mort" (délibération du 24 février 1869).

Terme normalisé :

Descazeaux (boulevard)