Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CUSSONNEAU (rue Joseph) *

Quartier :

Grand-Pigeon Deux-Croix Banchais

Commençant :

Montaigne (avenue)

Terminant :

Larévellière (rue)

Dénomination précédente :

Franklin (rue)

Date dénomination :

23/03/1953

Histoire du terme choisi :

Joseph Cussonneau (Mazières-en-Mauges 1889 - Ebensee, Autriche 1945), résistant, déporté.
Ancien combattant de la première guerre mondiale, il devient en 1935 directeur de ancienne l'école des Cordeliers (qui porte son nom aujourd'hui). Trop âgé pour être mobilisé en 1939, il entre dans le réseau Honneur et Patrie, où il opère en tant qu'agent de renseignement. Il est révoqué par le régime de Vichy en décembre 1941. Devenu employé dans une société d'assurances, il jouit à partir de cette période d'une plus grande liberté d'action pour mener des opérations. Le 2 février 1944, il est arrêté à son domicile par la Gestapo. Emmené au Pré-Pigeon, à Compiègne, puis à Mauthausen, il décède à Ebensee le 2 mars 1945, au cours d'un transfert de prisonniers.

Terme normalisé :

Joseph-Cussonneau (rue)