Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CORDELLE (rue)

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Falloux (place)

Terminant :

Ralliement (place du)

Noms révolutionnaires :

Concorde (rue)

Histoire du terme choisi :

Cette cour constituait la "basse-cour" du couvent des Cordeliers.
Cette dénomination signale la présence ancienne du couvent des Cordeliers, qui a été établi à cet endroit dès le début du XIIIe siècle. L'arrivée de ces religieux à Angers est très précisément attestée en 1216. Leur installation sur un ancien clos de vigne de chevaliers de l'hôpital du Temple, a vu presque immédiatement le chantier de construction de leur église, baptisée Saint-Sébastien, et qui a été achevée en 1294. Dans l'espace de cet enclos, une seconde chapelle, dite de Saint-Bernardin a été ensuite élevée, pour servir de reliquaire au coeur du roi René. Vendus comme biens nationaux à la Révolution, ces lieux ont servi d'institution d'enseignement, et ont été par ailleurs réhabilités par le mécénat de la famille Bessonneau.

Terme normalisé :

Cordelle (rue)