Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CLON (rue du)

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Dupetit-Thouars (rue)

Terminant :

Mirabeau (rue)

Date de classement :

30/01/1931

Histoire du terme choisi :

Doit sa dénomination à la présence d'une ancienne closerie, dont l'existence est attestée dès 1113 : "Locus que Clum vocatur" : lieu qui a pour nom le Clon. Elle apparait encore dans le cartulaire de Saint-Aubin en 1293 : "Locus que dicitur le Clon". En 1332, le Clon devient la propriété des Cordeliers de Saint-Maurice et est clairement désignée sous le vocable de closerie. En 1492, les cordeliers la vendent au chapître. A la Révolution, les bâtiments sont vendus comme bien national mais ne sont pas détruits car ils apparaissent bien sur le cadastre napoléonien en 1810, cependant qu'un embryon de cimetière s'installe à proximité dès 1776. La municipalité trouve dans ce cimetière un remplaçant naturel aux cimetières de la Madeleine, de Saint-Michel et de Saint-Laud, frappés de fermeture. Il porte le nom de cimetière du Clon et est utilisé jusqu'en 1841. La closerie du Clon disparaît quant à elle en 1877.

Histoire de la voie :

Pas de délibération de dénomination (voie privée).

Terme normalisé :

Clon (rue du)