Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CHOUDIEU (rue) *

Quartier :

Centre Ville

Commençant :

Ayrault (boulevard)

Terminant :

Port-de-l'Ancre (rue du)

Date dénomination :

08/04/1881

Histoire du terme choisi :

Pierre René Choudieu (Angers 1761 - Paris 1838).
Après des études à l'université d'Angers, il poursuit pendant quelques années une carrière militaire, puis revient à Angers occuper l'office de substitut des gens du roi au présidial.
"En juillet 1789, il est à la tête de la jeunesse angevine qui occupe le château. Il est le major de la garde nationale qui tient tête aux perreyeurs lors de la journée du 6 septembre 1790. Élu à l'Assemblée législative, puis à la Convention, il vote la mort du roi. En mars 1793, il est chargé d'organiser la résistance contre le soulèvement vendéen, avant d'être envoyé à l'armée du nord. Exilé volontaire en Hollande sous l'Empire, il s'adonne à l'agriculture. Pendant les Cent Jours, il est lieutenant extraordinaire de police de Dunkerque. Exilé en Belgique jusqu'en 1830, il revient en France sous la Monarchie de Juillet et consacre ses forces à une histoire de la Révolution qu'il laisse inachevée" (Catalogue de l'exposition Angers en 1789, p. 43).
Selon la délibération du 28 mars 1881, il représente "l'un des types les plus purs de la Révolution".

Terme normalisé :

Choudieu (rue)