Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CHANTREAU (rue Abel) *

Quartier :

Doutre Saint-Jacques Nazareth

Commençant :

Albert-Camus (boulevard)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

05/01/1976

Histoire du terme choisi :

Abel Chantreau (Les-Ponts-de-Cé, 1896 - Buchenwald, 1944), résistant, déporté.
Rescapé du premier conflit mondial, il entre rapidement dans la Résistance, participe à la transmission d'informations, mais est finalement arrêté. Il est transféré d'Angers à Compiègne, puis de Compiègne à Buchenwald.

Histoire de la voie :

Voie ouverte par l'occupant allemand de 1942 à 1944, pour permettre l'accès à un terrain, accolé au cimetière de l'Ouest, destiné à recevoir les sépultures des soldats allemands morts au combat.
Voie intérieure de la nouvelle cité située à proximité de l'ex-boulevard Abel-Chantreau.
Délibération du 27 juin 1977 : la dénomination "rue Abel-Chantreau" est donnée à une impasse HLM commençant rue Abel-Chantreau.

Terme normalisé :

Abel-Chantreau (rue)