Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

Leduc (square Camille) *

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Pyramide (route de la)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

17/12/2018

Histoire du terme choisi :

Camille Leduc (Angers 1819 - id. 1895), moine bénédictin de Solesmes.
Directeur de la congrégation des Servantes des pauvres à partir de 1872, il fait construire aux Plaines Saint-Léonard un monastère pour les religieuses, qui se consacrent au soin des malades à domicile.
La communauté, constituée en congrégation régulière de religieuses oblates de l'ordre de saint Benoît, reçoit l'approbation pontificale en 1887.
Décédé au monastère, Camille Leduc y est inhumé dans le jardin, ses restes étant transférés dans la chapelle en 1958. Sa cause de canonisation est ouverte en 2009.

Histoire de la voie :

Voie nouvelle créée dans le cadre de la réalisation d'un programme immobilier, à proximité du monastère des Servantes des pauvres (49, rue Parmentier), d'où le choix de la dénomination.

Terme normalisé :

Camille-Leduc (square)