Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CORILLION (rue du Chanoine) *

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Maître-École (rue de la)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

17/12/2018

Histoire du terme choisi :

Robert Corillion (Hanvec, Finistère 1908 - Les Ponts-de-Cé 1997) a consacré sa vie aux sciences et plus particulièrement à la botanique.
Maître de recherche au CNRS, directeur du laboratoire de biologie végétale et de phytogéographie (1953-1983) et professeur à l'Université catholique de l'Ouest (1956-1970), conservateur du musée d'histoire naturelle de la ville d'Angers (1977-1988), ses publications scientifiques comptent près de 320 titres, de 1936 à 1997. Il est notamment l'auteur d'un ouvrage de plus de mille pages sur la flore et la végétation de la Vallée de la Loire, depuis l'Orléanais jusqu'à l'estuaire. On lui doit, à lui et à ses collaborateurs, les cartes de la végétation de tout le quart nord-ouest de la France.

Histoire de la voie :

Rue dénommée dans le cadre de la réalisation d'un programme immobilier.

Terme normalisé :

Chanoine-Corillion (rue du)