Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

WILSON (chemin Georges) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Jean-Sauvage (boulevard)

Terminant :

Hérisson (chemin du)

Date dénomination :

27/06/2016

Histoire du terme choisi :

Georges Wilson (Champigny-sur-Marne 1921 - Rambouillet 2010), acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français.
Homme de théâtre avant tout, il entre au Théâtre national populaire en 1952. Il y joue auteurs classiques (Corneille, Molière, Musset) et contemporains (Brecht, Pichette) et succède à Jean Vilar de 1963 à 1972 : "J'entends bien comme lui [Vilar] ne jamais me servir de ce théâtre, mais le servir". Il poursuit son travail de metteur en scène au théâtre de l'Œuvre, dont il prend la direction artistique en 1978, et y obtient des succès durables (Sarah et le cri de la langouste, 1982 ; Léopold le bien-aimé, 1986). Il est également très actif, dans de seconds rôles, au cinéma (Max et les ferrailleurs, 1971 ; L'Honneur d'un capitaine, 1982) et à la télévision.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation de la ZAC des Capucins (îlot Boquel). Les dénominations des voies de ce secteur font toutes référence au monde du spectacle (théâtre, cinéma, chanson), parfois en lien avec le Festival d'Anjou.

Terme normalisé :

Georges-Wilson (chemin)