Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

GÉLIN (allée Daniel) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Maria-Casarès (rue)

Terminant :

Michel-Galabru (allée)

Date dénomination :

27/06/2016

Histoire du terme choisi :

Daniel Gélin (Angers 1921 - Paris 2002), comédien français.
Devenu célèbre grâce à deux films de Jacques Becker (Rendez-vous de juillet, 1949 ; Édouard et Caroline, 1950), il multiplie les rôles de jeune premier romantique. Sa carrière connaît une éclipse durant la Nouvelle Vague. À partir des années 1970-1980, il renoue avec le succès en incarnant des personnages désabusés et cyniques et des séducteurs vieillissants, seconds rôles auxquels il sait donner de la présence (Nous irons tous au paradis, 1977 ; La vie est un long fleuve tranquille, 1987). À Angers, il accompagne le Festival Premiers Plans dès ses débuts : il en accepte la présidence de 1989 à 1991 et fonde en 1991 le comité de parrainage, qu'il préside jusqu'à sa mort en 2002.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation de la ZAC des Capucins (îlot Boquel). Les dénominations des voies de ce secteur font toutes référence au monde du spectacle (théâtre, cinéma, chanson), parfois en lien avec le Festival d'Anjou.

Terme normalisé :

Daniel-Gélin (allée)