Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

PISIER (square Marie-France) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Jean-Claude-Brialy (rue)

Terminant :

Michel-Galabru (allée)

Date dénomination :

27/06/2016

Histoire du terme choisi :

Marie-France Pisier (Dà Lat, Vietnam 1944 - Saint-Cyr-sur-Mer 2011), actrice et réalisatrice française.
Elle est découverte par François Truffaut qui lui confie le rôle de Colette dans L'Amour à vingt ans (1961), rôle qu'elle reprend dans Baisers volés et L'Amour en fuite, films consacrés par le cinéaste au personnage d'Antoine Doinel. Égérie du cinéma d'auteur, elle travaille avec Robbe-Grillet, Bunuel, Rivette, Téchiné (Souvenirs d'en France, 1975 ; Barocco, 1976 ; Les Sœurs Brontë, 1979), Jean-Charles Tacchella. Récompensée d'un César à plusieurs reprises, elle se fait connaître du grand public par son rôle dans la série télévisée Les Gens de Mogador (1972) et tourne par la suite avec H. Verneuil et G. Oury. Auteur d'un roman, Le Bal du gouverneur, inspiré de son enfance, elle le porte à l'écran en 1990.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation de la ZAC des Capucins (îlot Boquel). Les dénominations des voies de ce secteur font toutes référence au monde du spectacle (théâtre, cinéma, chanson), parfois en lien avec le Festival d'Anjou.

Terme normalisé :

Marie-France Pisier (square)