Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

REGGIANI (allée Serge) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Maria-Casarès (rue)

Terminant :

Michel-Galabru (allée)

Date dénomination :

27/06/2016

Histoire du terme choisi :

Serge Reggiani (Reggio Emilia, Italie 1922 - Boulogne-Billancourt 2004), acteur et chanteur français d'origine italienne.
Il débute au théâtre en 1941 et y joue Cocteau, Camus ou Sartre pendant une vingtaine d'années. Il figure notamment dans la distribution de La Dévotion de la croix, de Calderon de la Barca, représentée au Festival d'Angers en 1953. Révélé au cinéma par Les Portes de la nuit (1946), il tourne avec les plus grands noms du cinéma français (Duvivier, Clouzot, Melville, Sautet), dont il devient un acteur reconnu. Sa découverte de la chanson, plus tardive, fait de lui un interprète exigeant, au répertoire varié, qui porte les textes de Boris Vian comme ceux de Prévert, Moustaki ou Dabadie.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation de la ZAC des Capucins (îlot Boquel). Les dénominations des voies de ce secteur font toutes référence au monde du spectacle (théâtre, cinéma, chanson), parfois en lien avec le Festival d'Anjou.

Terme normalisé :

Serge-Reggiani (allée)