Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BRIALY (rue Jean-Claude) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Jean-Sauvage (boulevard)

Terminant :

Jean-Sauvage (boulevard)

Date dénomination :

27/06/2016

Histoire du terme choisi :

Jean-Claude Brialy (Aumale, Algérie 1933 - Monthyon, Seine-et-Marne 2007), acteur et metteur en scène.
Issu de la Nouvelle Vague - sa carrière débute en 1956 - il joue dans plus de cent films, comme vedette ou second rôle, et réalise lui-même plusieurs longs métrages et téléfilms (Églantine, Les Malheurs de Sophie).
Son activité théâtrale n'est pas moins fournie : directeur du théâtre Hébertot (1977) puis du théâtre des Bouffes-Parisiens (à partir de 1986), il assure la direction artistique du Festival d'Anjou de 1985 à 2000. 159 spectacles écrits par 78 auteurs y sont représentés. 
Ses liens avec l'Anjou sont également personnels. Ils remontent à l'installation de sa famille à Angers et à ses séjours d'enfance à Chambellay, chez ses grands-parents, souvenirs évoqués dans son autobiographie Le Ruisseau des singes (2000).

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation de la ZAC des Capucins (îlot Boquel). Les dénominations des voies de ce secteur font toutes référence au monde du spectacle (théâtre, cinéma, chanson), parfois en lien avec le Festival d'Anjou.

Terme normalisé :

Jean-Claude-Brialy (rue)