Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

DUPERRAY (rue Denise) *

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Ponts-de-Cé (rue des)

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

24/11/2014

Histoire du terme choisi :

Denise Duperray, épouse Revers (1910 - 1992), résistante, déportée.
"Pure Angevine, seule femme de l'Ouest à s'être vu attribuer la Médaille militaire". Résistante, membre du réseau Honneur et Patrie dirigé par Victor Chatenay, elle est à la fois agent de renseignement et agent de liaison du commandant du groupe "armement et combat". Elle est arrêtée et déportée dans les camps de Ravensbrück puis Zwodau, d'où elle est libérée le 17 mai 1945. La Croix de guerre lui est attribuée le 11 juin 1946, ainsi que la Médaille militaire en 1953.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de la réalisation d'un programme immobilier.

Terme normalisé :

Denise-Duperray (rue)