Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

AQUEDUC ROMAIN (rue de l') *

Quartier :

Roseraie

Commençant :

Charles-Baudelaire (rue)

Terminant :

Jonchères (square des)

Date dénomination :

26/03/2012

Histoire du terme choisi :

Dénomination liée à la proximité immédiate de la chaussée des Jonchères, mur d'environ 2 mètres de large constituant la base d'un aqueduc sans doute en fonctionnement aux Ier et IIe siècles.
En 1776, François Leroyer de La Sauvagère donne une interprétation correcte de ces vestiges et propose pour cet ouvrage, alimenté par le ruisseau du Frotte-Pénil, un tracé de 4 km, depuis la fontaine du chemin des Ponts-de-Cé (actuelle École supérieure d'agriculture) jusqu'aux Châteliers de Frémur, emplacement de vastes thermes découverts au XIXe siècle par Victor Godard-Faultrier.
L'aqueduc reposait en partie sur des arcs, mais était principalement enterré ou construit en tunnel, notamment dans la butte de Frémur. Un nouvel élément en est mis au jour en 2007, à l'occasion d'un diagnostic archéologique préalable aux travaux du tramway.

Histoire de la voie :

Voie privée rétrocédée au domaine public, dans le cadre de l'urbanisation du quartier de la Roseraie.

Terme normalisé :

Aqueduc-Romain (rue de l')