Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

FLEURET (rue Maurice) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Chêne-Belot (rue du)

Terminant :

Voie non dénommée

Date dénomination :

30/05/2011

Histoire du terme choisi :

Maurice Fleuret (La Talaudière, Loire 1932 - 1990), compositeur, journaliste, musicologue.
Il s'oriente vers une carrière d'instituteur, mais sa passion pour la musique l'amène à suivre les cours de Norbert Dufourcq et d'Olivier Messiaen au Conservatoire national de musique de Paris. Il compose des musiques de film et de scène tout en collaborant au journal Combat, devient le critique musical attitré du Nouvel Observateur. Proche de Boulez, il s'oppose aux compositeurs institutionnels de l'époque tel Marcel Landowski. Obsédé par le souci de "faire comprendre la musique contemporaine", il se consacre à la diffusion de la musique dans de nouveaux milieux. Il est nommé en novembre 1981 directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture et, sous la direction de Jack Lang, il lance la Fête de la musique, la construction de l’Opéra Bastille et de la Cité de la Musique de la Villette. Il fonde par ailleurs en 1986 la Bibliothèque Gustav-Mahler dont il fait la première bibliothèque musicale privée de France.
En 1973, il avait créé la Galerie sonore avec la Jeunesses musicales de France. La Galerie s’installe à Angers en 1980 et propose des activités musicales autour d’une collection de 2 000 instruments du monde entier. Depuis 1986, elle est gérée par une association loi de 1901. En 1995, elle s’enrichit de quelque cinq cents instruments provenant de la collection personnelle de Maurice Fleuret, achetés par la Ville d’Angers.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation du quartier des Hauts de Saint-Aubin.

Terme normalisé :

Maurice-Fleuret (rue)