Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

THÉZÉ (rue Pierre) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Hauts-de-Saint-Aubin (avenue des)

Terminant :

Lucie-Aubrac (boulevard)

Date dénomination :

30/05/2011

Histoire du terme choisi :

Pierre Thézé (Saint-Thurial, près de Rennes 1913 - Paris 1999), sculpteur, premier Grand Prix de Rome, directeur et refondateur de l'école régionale des beaux-arts d'Angers de 1950 à 1982.
Il est nommé, après son séjour de quatre années à la Villa Médicis, à la direction de l'école régionale des beaux-arts d'Angers, qui n'est plus que l'ombre d'elle-même. Il la relève de ses ruines. Sous son impulsion, elle emménage rue Bressigny à l'hôtel d'Ollone, l'enseignement est restauré. De nouvelles sections sont créées (communication, architecture d'intérieur...) et la durée du cycle passe à cinq ans. Pierre Thézé est aussi un artiste accompli. Ses œuvres se trouvent à Angers, Saumur, Rennes, Laval, Lannilis... Le musée des beaux-arts d'Angers possède de lui une belle déesse énigmatique en cuivre achetée par Angers Musée Vivants en 1986.

Histoire de la voie :

Voie créée dans le cadre de l'urbanisation du quartier des Hauts de Saint-Aubin.

Terme normalisé :

Pierre-Thézé (rue)