Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

DANIDERFF (allée Léo) *

Quartier :

Hauts de Saint-Aubin

Commençant :

Georges-Brassens (rue)

Terminant :

Léo-Ferré (rue)

Date dénomination :

26/04/2010

Histoire du terme choisi :

Gaston-Fernand Niquet, dit Léo Daniderff (Angers 1878 - Rosny-sous-Bois 1943), compositeur français.
Ancien élève de la maîtrise de la cathédrale, il poursuit des études musicales à Angers, puis au conservatoire de Nantes. Il devient accompagnateur dans un café-concert de la rue Saint-Laud, avant de s'installer à Paris où il travaille dans divers cabarets. Il met en musique des poèmes de Gaston Couté, puis à partir de 1911, compose plusieurs chansons appelées à devenir de grands succès, telles Le Dénicheur (chantée par Berthe Sylva) ou Sur les bords de la Riviera (interprétée par Fréhel).
Spécialiste des javas et des valses musettes, il connaît un véritable triomphe avec Je cherche après Titine, créée en 1922, utilisée par Charlie Chaplin dans son film Les Temps modernes.

Histoire de la voie :

Allée piétonne de l'îlot des Chalets.

Terme normalisé :

Léo-Daniderff (allée)