Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

CAMUS (rue Emmanuel)

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Bourg-la-Croix (place du)

Terminant :

Limite de la commune

Dénomination précédente :

Fauconneries (chemin des)

Histoire du terme choisi :

Emmanuel Camus (Saint-Mathurin-sur-Loire 1890 - Les Ponts-de-Cé 1944).
Ancien combattant de la guerre 1914-1918 et chevalier de la Légion d'honneur pour faits de guerre, il s'installe aux Ponts-de-Cé. Devenu conseiller municipal de cette commune en 1929, il en devient même adjoint de 1933 à 1939. Officier de réserve en 1939 puis démobilisé après la défaite des armées françaises, il quitte alors les affaires communales à l'annonce de la création de l'État français. En 1944, à Angers, il est pris sous le feu d'une mitrailleuse allemande : il décède dans la journée du 13 juin 1944.

Histoire de la voie :

Cette voie a été dénommée à l'origine par la municipalité des Ponts-de-Cé en 1949. Elle est aujourd'hui coupée par la limite entre les deux communes.

Terme normalisé :

Emmanuel-Camus (rue)