Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BRAC (rue du chanoine Jean)

Quartier :

Saint-Serge Ney Chalouère

Commençant :

Brisepotière (rue de la)

Terminant :

Paul-Henry (rue)

Date dénomination :

01/03/1979

Histoire du terme choisi :

Léon-Marie-Augustin Brac (Saint-Ay, Loiret 1878 - Saumur 1964).
Elève de Saint-Louis de Saumur, puis du séminaire français de Rome, docteur en droit canon, il est ordonné prêtre en 1903, et est d'abord vicaire à Allonnes, puis à Saint-Pierre de Saumur en 1905, enfin à Saint-Serge d'Angers (1906-1920). Il mène alors en tant que directeur des oeuvres du diocèse d'Angers une activité de contact avec des prêtres établis dans les cités ouvrières. A partir de cette expérience, il créé des structures telles que des cercles d'étude, et des services de placement. Le "Foyer de l'ouvrière" est une de ses réalisations en 1929. Chanoine en 1928, il devient doyen de Saint-Serge de 1933 à 1960. En 1954, il reçoit la croix de la Légion d'honneur.

Terme normalisé :

Chanoine-Jean-Brac (rue du)