Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

BOIS-BRILLOUSE (chemin du) *

Quartier :

Roseraie

Commençant :

Bois-Brault (chemin du)

Terminant :

Hutreau (chemin du)

Histoire du terme choisi :

Dénomination due à la présence du manoir de Bois-Brillouse, construit au XVIe siècle et toujours existant. Il devient la résidence d'été de l'écrivain Henry Gréville entre 1893 et 1896, puis la propriété des parents du scénariste Jean Gruault (1932 - vers 1945). Le fief du même nom dépendait à l'origine de Saint-Éloi d'Angers.
L'orthographe du nom est variable : Bois-Brilleuse, Bois-Briouse (1629), Bois-Brieu (1650), Bois-Brieuse (1780). Quant à son étymologie, elle semble liée à la forêt ou du moins aux boqueteaux s'étendant sur la crête du Hutreau au Moyen-Âge.
Le chemin marquait la limite entre les paroisses de Sainte-Gemmes et de Saint-Laud.

Histoire de la voie :

Pas de délibération de dénomination : appellation ancienne, sanctionnée par l'usage.

Terme normalisé :

Bois-Brillouse (chemin du)