Dictionnaire des rues

Vous vous interrogez sur la dénomination de l'une des 1 515 voies d’Angers ? Quelle est la personnalité, l'événement, le bâtiment ou le lieu-dit ancien auquel elle fait référence ? Ce dictionnaire en ligne vous en donne l'histoire...

L'ensemble est en cours de refonte par Marie-Luce Fabre : un astérisque vous indique les rues dont les données ont été revues et complétées.

En savoir plus : Les premières dénominations officielles de rues

ALLAIS (rue Madeleine) *

Quartier :

Justices Madeleine Saint-Léonard

Commençant :

Angle des rues Toussenel et Georges-Crouzil

Terminant :

Sans débouché

Date dénomination :

30/09/2002

Histoire du terme choisi :

Madeleine Allais (Vigneux-de-Bretagne 1909 - Angers 1995), résistante, conseillère municipale.
Commis des PTT, elle entre dans la Résistance en 1941, faisant partie des Francs-tireurs partisans français (FTPF) en mai 1942, sous le pseudonyme de Michelle. Elle héberge des militants recherchés, cache des armes et explosifs et participe à la rédaction de tracts de propagande. Elle devient membre du Comité départemental de la Libération le 26 avril 1946. Élue sur la liste d'Union ouvrière et démocratique conduite par le communiste Georges Morand, elle siège au conseil municipal de 1953 à 1959.
Dénomination adoptée à la demande du Collectif pour les droits des femmes et contre les discriminations.

Histoire de la voie :

Voie de desserte du lotissement construit par Angers Habitat.

Terme normalisé :

Madeleine-Allais (rue)